[email protected]

Médias

S'adapter au changement climatique, c'est investir dans la bonne infrastructure

Dans le monde de l'action pour le climat d'après Paris, un nouvel impératif consiste à mettre l'accent sur l'adaptation aux impacts du changement climatique en partenariat avec la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES). Il est maintenant clair que nous devons nous préparer au changement climatique que nous avons déjà - et aux défis à venir.

Selon la NASA, 2015 a été l'année la plus chaude jamais enregistrée. En tant que pays nordique, le Canada subit actuellement et continuera d’être touché de manière disproportionnée par les effets du changement climatique à mesure que le réchauffement progresse le plus rapidement vers les pôles.

Nous sommes confrontés à des défis à l'échelle nationale, dont certains sont spécifiques à une région, tels que l'élévation du niveau de la mer ou le dégel du pergélisol, et d'autres qui affecteront tous les Canadiens, tels que les phénomènes météorologiques de plus en plus extrêmes qui augmentent déjà le risque pour notre vaste réseau de les routes, les lignes de transmission, les réseaux d’eau municipaux, les ponts, les bâtiments et les entreprises, coûtant des milliards aux villes, aux assureurs et aux contribuables.

S'inscrire

Rejoindre la conversation!

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour sur les événements QUEST et recevoir la lettre d'information mensuelle de QUEST.