[email protected]

Blog

Solutions énergétiques intelligentes: un moyen de garantir l'adoption généralisée d'une politique énergétique

5 octobre 2017

Alors qu’il peut sembler assez simple de mettre en place des politiques progressives visant à réduire la consommation d’énergie et les gaz à effet de serre (GES) pour l’environnement bâti, assurer une adoption et une adoption généralisées reste un défi majeur, voire un obstacle majeur sur le marché, même lorsque les bons signaux économiques sont fournis. envoyées, comme avec la tarification du carbone. Pour relever ce défi, il faudra utiliser les solutions énergétiques intelligentes, qui constituent des innovations technologiques et énergétiques qui tirent parti des possibilités d’améliorer l’efficacité énergétique au-delà des bâtiments individuels pour englober des communautés entières.

L'ampleur du défi du changement climatique quand il s'agit de bâtiments existants

Dans le cas des bâtiments, l'ampleur du défi que nous essayons de relever est immense. Partout au Canada, il y a sont sont plus de 14 millions de ménages privés (sept million plus plus d’un million de copropriétés sur cinq étages et cinq autres millions d’habitations privées)1 et cinq cent mille autres structures commerciales et institutionnelles2.

Dans les communautés, le chauffage, le refroidissement et l’alimentation des bâtiments représentent environ 30 pour cent de l'utilisation totale d'énergie au Canada3, qui est attribuable à 12 pour cent des émissions nationales de GES ou 17 pour cent si les émissions provenant de la production de l'électricité utilisée dans les bâtiments est également inclus4. Aborder la consommation d’énergie et les GES associés à l’environnement bâti est la pierre angulaire du programme récemment approuvé. Cadre pancanadien sur les changements climatiques et la croissance propre.

Changer le niveau de consommation énergétique actuelle des bâtiments et les émissions de GES associées n’est pas une tâche facile. Une partie importante des 14,5 millions d'ouvrages d'art (où vivent et travaillent 36 millions d'entre nous) a plus d'un demi-siècle5 6. De plus, la plupart des équipements énergétiques d'une maison ou d'un bâtiment peuvent avoir une durée de vie allant de 10 à 25 ans ou plus.7 8.

En conséquence, la majeure partie de ce que nous allions construire a été construite, ce qui se traduit par un stock de bâtiments bien établi et des milliards investis à travers le pays en coûts d’investissement pour le chauffage, le refroidissement et l’alimentation des bâtiments encore en cours de récupération.

S'attaquer à l'empreinte d'utilisation actuelle de nos bâtiments énergétiques

Partout au Canada, nous avons commencé à relever le défi de l’environnement bâti grâce à des outils novateurs fédéraux, tels qu’ÉnerGuide, ENERGY STAR, l’ancien programme écoÉNERGIE et des codes de construction types, ainsi qu’à des approches volontaires de l’industrie, telles que Leadership in Energy et Environmental Design (LEED), BOMA Go Green, et par le biais de nombreux programmes provinciaux et de services publics, tels que Save On Energy en Ontario, Power Smart au Manitoba et la mise en place du premier service public d’efficacité énergétique, Efficiency Nova Scotia.

Ces types de programmes, codes et initiatives ont eu un impact positif, notamment la réduction des émissions de gaz à effet de serre; Cependant, la consommation d'énergie dans les bâtiments au Canada a continué d'augmenter. Au cours des 10 à 15 dernières années, la consommation d’énergie a augmenté de 6,5 à 20% 9. Dans un scénario de statu quo, l’énergie communautaire pour les bâtiments et les transports devrait augmenter jusqu’à 75% d’ici 2050. Il est prévu que, même si les émissions de gaz à effet de serre diminuent, la consommation totale d’énergie augmente.

Croissance potentielle de la consommation d'énergie dans les collectivités canadiennes

Le coût potentiel de ne pas accorder la priorité à l'efficacité énergétique

Lorsque nous examinons l'augmentation potentielle de la consommation d'énergie par rapport aux coûts de l'énergie, nous commençons également à penser différemment, ainsi que l'importance de l'efficacité énergétique.

L'énergie représente un coût important et croissant dans les collectivités canadiennes, dépensant des millions, voire des milliards de dollars, en énergie chaque année. Le tableau ci-dessous présente l’éventail des dépenses énergétiques moyennes à l’échelle de la collectivité, entre collectivités de tailles différentes. Cela varie entre 2 000 et 4 000 dollars par an et par habitant10.

Dépenses énergétiques typiques dans les petites, moyennes et grandes collectivités

En 2013, 195 milliards de dollars ont été dépensés en énergie pour le chauffage, le refroidissement et les transports11. Pour mettre cela en perspective, 1,6 milliard de dollars ont été dépensés en énergie à London, en Ontario, en 2013, pour toutes les formes de chauffage, de refroidissement, d'énergie et de transport (environ 2 500 à 4 000 dollars par habitant). Certaines communautés, comme à Londres, prévoient des augmentations de coûts allant de 30 à 50% dans les quinze prochaines années12.

Répondre avec des solutions d'énergie intelligentes

Compte tenu des augmentations prévues de la consommation d'énergie et des coûts, il est essentiel de maintenir l'objectif de réduction des GES, mais il est tout aussi important d'encourager une approche intégrée qui puisse aider à réduire l'utilisation finale de l'énergie et les coûts de l'énergie.

Chez QUEST, nous nous engageons à faire progresser les solutions énergétiques intelligentes, qui sont des innovations technologiques et énergétiques qui exploitent les opportunités d'amélioration de l'efficacité énergétique au-delà des bâtiments individuels pour englober des communautés entières.

La planification énergétique traditionnelle implique de faire correspondre la demande en énergie une fois le développement terminé. En conséquence, les systèmes énergétiques sont conçus et développés une fois que les besoins en énergie, tels que le chauffage, la climatisation et l’alimentation en énergie de bâtiments neufs et existants, ont été établis, ce qui laisse peu de possibilité de réduire les besoins en énergie au départ.

QUEST défend l’inverse de cette approche par le développement de Communautés d'énergie intelligentes, où les décisions relatives à l’aménagement du territoire, aux infrastructures d’alimentation en eau et de traitement des eaux usées, à la gestion des déchets, à la mobilité des personnes, au transport des marchandises et à la consommation énergétique des bâtiments, existants ou nouveaux, sont considérées comme des opportunités permettant de réduire la consommation d’énergie et d’intégrer utilisation efficace de l’énergie au niveau communautaire dès le départ.

Par exemple, un groupe de travail dirigé par QUEST en Ontario a examiné la possibilité de compenser les pics de demande d'électricité avec une grande centrale de production combinant chaleur et électricité (PCCE), ce qui correspondrait mieux aux besoins de chauffage, de climatisation et d'énergie des bâtiments existants, là où ils en ont besoin. le plus, localement. Le résultat est que l’Ontario pourrait réduire considérablement le recours aux grande échelle production de pointe et réduction des émissions de gaz à effet de serre avec davantage de ressources énergétiques distribuées.

Partout au Canada, QUEST aide à réunir les gouvernements, les services publics et les fournisseurs de services énergétiques, le secteur immobilier (propriétaires, exploitants et constructeurs), le secteur des produits et services professionnels, entre autres, pour apprendre les uns des autres, évaluer les solutions et mettre en œuvre des solutions énergétiques intelligentes par le biais de groupes de travail axés sur les résultats. En conséquence, les communautés d'un océan à l'autre explorent les possibilités de réduire la consommation d'énergie dans les bâtiments existants grâce à l'application d'applications de technologies de croissance propre.

Pour en savoir plus sur ce que fait QUEST pour relever le défi de l’augmentation de l’utilisation finale de l’énergie et de ses coûts, rejoignez-nous à notre conférence et salon national - Communautés d'énergie intelligentes sur la colline - du 6 au 8 novembre au Delta Ottawa City Center.

Références

[1] Statistique Canada 2017 Type de logement 2016. No de catalogue de Statistique Canada
98-400-X2016017. Ottawa, Ontario. 3 mai. https://goo.gl/vf5Vod (consulté le 5 octobre 2017)
2 Statistique Canada 2016 Enquête sur l'utilisation de l'énergie des secteurs commercial et institutionnel, 2014. No de catalogue de Statistique Canada 11-001-X. Ottawa, Ontario. 16 septembre. http://www.statcan.gc.ca/daily-quotidien/160916/dq160916c-eng.pdf (consulté le 5 octobre 2017)
3 Ressources naturelles Canada. 2017 Consommation d'énergie secondaire du Canada par secteur, utilisation finale et sous-secteur, 2014. Récupéré de https://oee.nrcan.gc.ca/corporate/statistics/neud/dpa/showTable.cfm?type=HB§or=aaa&juris=ca&rn=2&page=0
4 Gouvernement du Canada. 2017 Cadre pancanadien sur la croissance propre et le changement climatique. Récupéré à https://www.canada.ca/content/dam/themes/environment/documents/weather1/20170125-fr.pdf
5 Ressources naturelles Canada. 2014. Enquête sur l'utilisation de l'énergie par les ménages 2011. Récupéré de http://oee.nrcan.gc.ca/publications/statistics/sheu/2011/pdf/sheu2011.pdf
6 Ressources naturelles Canada. 2013. Enquête sur la consommation d'énergie des secteurs commercial et institutionnel: bâtiments 2009. Récupéré de http://oee.nrcan.gc.ca/publications/statistics/scieu/2009/pdf/scieu2009.pdf
7 ASHRAE. Dakota du Nord Diagramme d'espérance de vie des équipements ASHRAE. Récupéré de http://www.f22designs.com/cullum/wp-content/uploads/2013/02/ASHRAE_Chart_HVAC_Life_Expectancy%201.pdf
8 Consortium pour l'efficacité énergétique. 2015. Systèmes de chauffage et de refroidissement résidentiels. Récupéré de https://library.cee1.org/sites/default/files/library/12006/CEE_ResidentialHeatingAndCoolingSystemsInitiative_May2015.pdf
9 Ressources naturelles Canada. 2017. Energy Fact Book 2016-2017. Récupéré de https://www.nrcan.gc.ca/sites/www.nrcan.gc.ca/files/energy/pdf/EnergyFactBook_2016_17_En.pdf
10 Planification énergétique communautaire - Un avantage concurrentiel pour l'Ontario - inclure la note de bas de page. https://www.questcanada.org/files/download/ff5cd870c543cdd
11 Ressources naturelles Canada. 2016 Tendances de l'efficacité énergétique au Canada de 1990 à 2013. Récupéré à https://www.nrcan.gc.ca/sites/www.nrcan.gc.ca/files/energy/pdf/trends2013.pdf 
12 QUÊTE. 2016 Planification énergétique communautaire: un avantage concurrentiel pour l'Ontario. Récupéré de https://www.questcanada.org/files/download/ff5cd870c543cdd

S'inscrire

Rejoindre la conversation!

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour sur les événements QUEST et recevoir la lettre d'information mensuelle de QUEST.