[email protected]

Blog

À l'intérieur de la nouvelle norme de construction à zéro carbone de la CBDCa

Vice-président des programmes de construction durable, Conseil du bâtiment durable du Canada

12 sept. 2017

En décembre 2016, le Cadre pancanadien a cité les bâtiments durables comme l'un des moyens permettant de réduire les émissions de GES, en spécifiant des mesures spécifiques pour aider à réduire les émissions de l'industrie. Ce moment décisif pour l’industrie du bâtiment durable a mis en lumière la performance des bâtiments en tant que solution essentielle au changement climatique.

Changer le discours - réduire les émissions de carbone dans les bâtiments commerciaux, institutionnels et multifamiliaux

S'appuyant sur les progrès de l'industrie, le CBDCa s'emploie à être le fer de lance de la prochaine évolution du bâtiment écologique, visant à répondre aux besoins de la nouvelle économie sobre en carbone. Lancé le 29 mai, le Norme de construction à zéro carbone du CBDCa est une étape cruciale vers la réduction des émissions des bâtiments. Premier programme de construction écologique du Canada visant à faire des émissions de carbone l'indicateur clé de la performance des bâtiments, la norme place le Canada dans un groupe de pays de haut niveau engagés dans des initiatives similaires, notamment l'Australie, la France, le Brésil et les États-Unis.

Reconnaître les émissions de carbone comme un indicateur clé de la performance des bâtiments constitue un changement fondamental et fondamental pour notre industrie. À ce jour, les régulateurs et ceux qui préconisent des réductions d'émissions de carbone (y compris le CBDCa) se sont concentrés sur l'efficacité énergétique. Cependant, le facteur le plus important de l'empreinte carbone d'un bâtiment n'est souvent pas sa performance énergétique, mais l'intensité en carbone de l'électricité et des combustibles fossiles utilisés. . Reconnaître les différences entre les réseaux électriques régionaux et les choix de combustibles est donc essentiel pour évaluer avec précision les impacts sur l’environnement et orienter les investissements.

Le programme de bâtiments à carbone zéro du CBDCa souligne l’importance de l’efficacité énergétique, tout en permettant de faire des choix judicieux quant aux types d’énergie utilisés et en encourageant une plus grande production d’énergie renouvelable, sur le chantier de construction et hors site.

Pourquoi le secteur canadien des énergies renouvelables doit-il prendre en compte le passage à la réduction des émissions de carbone

Le CBDCa n’est pas le seul pays à se concentrer uniquement sur l’efficacité énergétique. Les régulateurs reconnaissent de plus en plus qu'il est important de traiter les émissions des bâtiments de manière globale, et le carbone deviendra de plus en plus important aussi bien pour les nouvelles constructions que pour l'exploitation des bâtiments existants. Par exemple, la mise à jour de la politique sur les bâtiments écologiques de la ville de Vancouver pour le réencrage comprend les exigences relatives à l'intensité des émissions de gaz à effet de serre, et Toronto envisage la même chose. En ce qui concerne les bâtiments existants, la province de l’Ontario a récemment imposé la production de rapports sur la consommation d’énergie et d’eau pour les grands bâtiments, et d’autres envisagent de faire de même; il n’est pas du tout inconcevable que les émissions de carbone fassent également partie des obligations de déclaration et de divulgation à un moment donné dans l’avenir. Enfin, toutes les provinces canadiennes seront bientôt touchées par une forme ou une autre de tarification du carbone, modifiant ainsi l'impact des différentes formes d'énergie sur les coûts d'exploitation.

Les leaders qui s’attaquent rapidement aux émissions des bâtiments bénéficieront de la reconnaissance tout en préservant leurs atouts, en se positionnant pour réaliser des économies à long terme et en assurant leur place dans l’économie croissante à faible intensité de carbone.

La simplicité et la flexibilité sont la clé de la norme de construction zéro carbone

La mesure ultime du succès est le volume réel des émissions de carbone provenant des opérations de construction d'une année sur l'autre. Afin de reconnaître les limites inhérentes aux bâtiments existants, les exigences de la norme de bâtiment Zéro-Carbone du CBDCa ont été maintenues minimales, en se concentrant principalement sur le résultat clé: la réduction des émissions de carbone. La rentabilité est améliorée en offrant la flexibilité nécessaire pour réduire les émissions de carbone de la manière la plus sensée pour un bâtiment donné. Cela peut inclure des mesures d'efficacité énergétique, le changement de combustible et la production d'énergie renouvelable sur le chantier ou hors site.

Les thèmes de la simplicité et de la flexibilité s’appliquent également aux exigences de conception de nouveaux projets de construction. Reconnaissant que la phase de conception offre une occasion unique de prendre des décisions qui permettront une réduction fiable des émissions de carbone à long terme, deux éléments clés de la conception ont été incorporés afin de guider l'industrie. Plus précisément, il existe des exigences relatives à l'intensité de la demande d'énergie thermique (mesure de l'enveloppe du bâtiment et des stratégies de ventilation) et à la production d'énergie renouvelable sur site. Ces deux stratégies seront essentielles pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de carbone à long terme.

En se concentrant davantage sur les émissions et en offrant la flexibilité nécessaire pour atteindre un bilan zéro carbone, on crée une occasion d'appliquer de nouvelles approches, technologies et produits, stimulant ainsi l'innovation canadienne.

Un pas après l'autre

Les émissions de carbone vont constituer un indicateur clé de la performance des bâtiments, à la fois pour des raisons environnementales et économiques. Dans le cadre de la publication de la norme Zero Carbon Building, le CBDCa offre aux propriétaires et aux gérants d’actifs commerciaux, institutionnels et multifamiliaux un cadre élaboré à l’aide de consultations approfondies auprès de l’industrie, leur permettant d’entreprendre le processus de transition vers le économie du futur.
La norme n'a pas pour objectif de submerger les défis potentiels liés à la réalisation immédiate d'un bilan carbone zéro. Il vise plutôt à sensibiliser le public à l’importance croissante des émissions de carbone, à fournir un cadre d’évaluation de ces émissions et à élaborer des stratégies pour les réduire.

Pour commencer à apprendre le zéro carbone pour vos bâtiments, visitez le site cagbc.org/zerocarbon.

S'inscrire

Rejoindre la conversation!

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour sur les événements QUEST et recevoir la lettre d'information mensuelle de QUEST.