[email protected]

Blog, Série sur les rôles énergétiques

Alimenter l'avenir avec du gaz naturel renouvelable

Ce blog est le deuxième d’une série consacrée à l’application de types d’énergie spécifiques dans un avenir énergétique intelligent. Restez à l'écoute pour le rôle de District Energy!

Au Canada, l’énergie renouvelable représente environ 17% de notre approvisionnement total en énergie et 65% de notre production d’électricité. L'hydroélectricité constitue la majeure partie de l'énergie renouvelable produite dans le pays. Cependant, l'énergie éolienne, l'énergie solaire, l'énergie marémotrice et la bioénergie constituent également une part importante du mélange. Une technologie actuellement sous-utilisée est le gaz naturel renouvelable (GNR). Le Canada a la possibilité de maximiser l'un de ses plus importants actifs énergétiques - le réseau de gazoducs - en investissant dans des projets de GNR.

Le Canada a la possibilité de maximiser l'un de ses plus importants actifs énergétiques - le réseau de gazoducs - en investissant dans des projets de gaz naturel renouvelable.

Le GNR n’est pas une nouvelle technologie. Il est largement utilisé dans le monde depuis de nombreuses années, notamment dans les pays où le gaz naturel classique est plus cher, comme l’Europe et l’Asie. Au Canada, plusieurs installations de RNG sont déjà en exploitation ou en développement, notamment au Québec, en Colombie-Britannique et à Toronto.

Nourrir le futur

Le GNR est un carburant à faible teneur en carbone qui est produit en capturant, en nettoyant et en valorisant le biogaz provenant de décharges, de déchets organiques, de fermes ou d’installations de traitement des eaux usées. Il est distribué aux clients via les lignes de gaz naturel existantes.

Voici un aperçu du fonctionnement de RNG:

L'énergie en Nouvelle-Écosse

La Nouvelle-Écosse s'appuie sur diverses sources d'énergie, notamment du charbon à haute émission pour la production d'électricité et le pétrole, afin de garder les résidents au chaud. Nous devons commencer à penser en dehors des sentiers battus pour trouver des moyens de réduire notre empreinte carbone et permettre au GNR de vous aider.

Halifax, en Nouvelle-Écosse, a été la première grande municipalité du Canada à mettre en œuvre un programme de collecte des déchets organiques en 1998. La ville a connu un succès incroyable avec l'adoption de programmes de compostage et de recyclage, notamment un taux de séparation très élevé pour les produits biologiques. RNG présente une autre opportunité excitante d’être des leaders dans la création d’une ville plus verte.

RNG Potential

Tirer parti du RNG à Halifax pourrait potentiellement chauffer plus de 5 500 maisons ou alimenter en énergie renouvelable plus de 400 autobus urbains.

Le chauffage domestique et l’eau chaude sont généralement la principale source d’émission de GES par les ménages. Le chauffage représente environ 80% de l'énergie utilisée dans une maison et de presque tous les combustibles utilisés pour le chauffage - électricité, pompes à chaleur, mazout, propane et gaz naturel - émettant des GES. Le passage au GNR pourrait réduire de manière significative l'empreinte carbone d'un ménage.

RNG est non seulement une solution verte pour la consommation d’énergie, mais il peut également être produit à un coût compétitif ou à un coût inférieur par rapport à d’autres sources d’énergie renouvelables telles que l’énergie éolienne et solaire. Heritage Gas s'emploie activement à soutenir le développement de projets de GNR en Nouvelle-Écosse.

Trouver des moyens de capturer et de réduire les déchets est un principe directement tiré du manuel de la communauté énergétique intelligente. Etre plus intelligent sur la façon dont nous produisons notre énergie, mais aussi sur la façon dont nous l'utilisons, est une leçon importante qui aidera le Canada à progresser sans heurts dans la transformation énergétique en cours.

Barrières RNG

Le développement des ressources RNG ne va pas sans difficultés. Dans les bonnes circonstances, le GNR peut constituer une source d'énergie propre très rentable. Toutefois, pour y parvenir, une planification et une logistique importantes doivent être prises en compte. Les obstacles au développement incluent l’accès à l’infrastructure de pipeline, aux matières premières pour la production de biogaz et l’important investissement en capital nécessaire pour produire du GNR.

En 2017, Ressources naturelles Canada avait recommandé un objectif de 10% pour l'industrie. Gaz naturel mélangé au GNR dans le réseau de distribution par pipeline au Canada d’ici 2030. Le leadership du gouvernement à l’appui de l’élaboration de projets de GNR peut aider à aligner les éléments mobiles nécessaires pour libérer le potentiel du GNR en Nouvelle-Écosse et au Canada.

Les projets de GNR constituent un moyen novateur d’aider le Canada à faire la transition vers un pays bas tout en maximisant les déchets que nous produisons tous. Si vous souhaitez en savoir plus sur les systèmes énergétiques à faibles émissions, consultez L'énergie du Canada Rapport de transformation

En savoir plus sur d'autres projets canadiens de GNR:

Derek Estabrook

Derek Estabrook

Derek Estabrook est vice-président du développement des affaires chez Heritage Gas, le distributeur de gaz naturel de la majeure partie de la Nouvelle-Écosse. L'équipe de Derek développe et commercialise de nouvelles opportunités et technologies pour aider les propriétaires de bâtiments et les installations industrielles de la Nouvelle-Écosse à réduire leurs coûts énergétiques et leurs émissions de GES. Avant de rejoindre Heritage Gas, Derek a travaillé pendant 15 ans dans les domaines des ventes, du marketing, de l’innovation produit et du développement des affaires dans l’industrie des aliments et des boissons.

S'inscrire

Rejoindre la conversation!

Inscrivez-vous pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour sur les événements QUEST et recevoir la lettre d'information mensuelle de QUEST.